Aucun conflit d’intérêts dans la vente de la F1

fia
© XPB Images

La FIA s’est défendue de tout conflit d’intérêt dans le rachat de la F1 par Liberty Media.

Selon ITV News, la Fédération Internationale de l’Automobile aurait revendu ses actions dans la holding Delta Topco, responsable des droits commerciaux du championnat, pour la coquette somme de 80 millions de dollars.

Une transaction qui serait intervenue au même moment que la vente de la F1, ce qui n’a pas échappé à la Commission européenne.

"La Fédération Internationale de l’Automobile a récemment eu écho de certaines déclarations erronées ou lancées malicieusement au sujet de la vente de la F1 à Liberty Media, a indiqué la FIA dans un communiqué. Les montants alloués à la Formule 1 sont établis en accord avec les écuries et le détenteur des droits commerciaux. La FIA n’a pas connaissance de ces accords."

"Il n’y a aucun conflit d’intérêt de la part de la FIA vis-à-vis de son aval à propos du changement de propriétaire des droits commerciaux. Celui-ci a été reconnu par le Conseil mondial du sport automobile après avoir pris seulement compte des termes de l’accord existant entre le propriétaire des droits et la FIA dans le meilleur intérêt du Championnat."

"Conformément aux accords signés en 2001 valides pour une durée de 100 ans, la FIA n’aurait pu mettre son véto que si le changement de contrôle avait compromis matériellement les capacités du propriétaire des droits à remplir ses obligations. Il parait évident que la reprise de la F1 par Liberty Media ne crée par un tel risque et que personne n’a jamais remis cela en question."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter