Renault : pourquoi Vasseur s'en va-t-il ?

(L to R): Nico Hulkenberg (GER) Sahara Force India F1 with Frederic Vasseur (FRA) Renault Sport F1 Team Racing Director. 23.10.2016. Formula 1 World Championship, Rd 18, United States Grand Prix, Austin, Texas, USA, Race Day. - www.xpbimages.com, EMail: requests@xpbimages.com - copy of publication required for printed pictures. Every used picture is fee-liable. © Copyright: Moy / XPB Images

Vasseur a mené les négociations avec Nico Hülkenberg, champion GP2 en 2009 avec ART Grand Prix.

Il est vrai que Fred Vasseur (48 ans) possède un impressionnant CV dans la course, depuis l'équipe ASM créée au siècle dernier en Formule Renault jusqu'au top team qu'est devenu ART Grand Prix sur tous les fronts du sport auto (F3, GP2/GP3, DTM, GT, Endurance) en coopération avec des constructeurs comme Renault, Mercedes et McLaren. Associé à Nicolas Todt, Vasseur a récolté d'innombrables titres dans les formules de promotion en mettant sur orbite les meilleurs pilotes de chaque génération, de Hamilton à Rosberg en passant par Vettel, Bottas, Grosjean ou plus récemment Ocon.

 Voici quelques années, Vasseur a lancé une start-up prometteuse en partenariat avec le groupe belge Sodaphi, dirigé par Alexandre Dallemagne : Spark Racing Technology.

Parallèlement, cet ingénieur visionnaire et travailleur infatigable a lancé une start-up prometteuse en partenariat avec le groupe belge Sodaphi, dirigé par Alexandre Dallemagne : Spark Racing Technology, basée dans son fief de Tigery en Ile de France. SRT est devenu le fournisseur des quarante monoplaces de Formula E en assemblant châssis Dallara, motorisation McLaren et batterie Williams pour les dix écuries engagées dans le nouveau championnat 100 % électrique de la FIA. Spark a conservé ce statut de fournisseur unique des voitures, dont les groupes propulseurs sont désormais libres, pour les saisons 5 à 8 soit jusqu'en 2022 au moins.

Lorsqu'il rejoignit Renault Sport F1 voici douze mois, Fred Vasseur nous avait confié qu'il restait actionnaire principal de ses entreprises tout en déléguant leur gestion quotidienne à ses bras droits, Sébastien Philippe chez ART et Théophile Gouzin chez Spark. Ma surprise fut grande, toutefois, en le "surprenant" un jour sur le quai du Thalys au printemps, de retour d'une visite chez Sodaphi, tandis que son intérêt pour les performances réalisées par ART en GP2/GP3 et en DTM l'occupait chaque fois qu'il avait un week-end de libre. Dans son rôle de Directeur sportif du Renault Sport F1 Team, il m'avoua être las de devoir faire le grand écart entre Enstone et Viry-Châtillon, avec plusieurs fers au feu et des tensions palpables entre les deux poles.

decoupage_0

Spark Racing Technology est le fournisseur exclusif des monoplaces de Formula E.