Nous avons rêvé Budapest

“Alors comme ça, la quincaille, Attila c'est toi ? Et les deux dégénérés qui t'accompagnent, c'est des Huns aussi ?” Le déroulement d'un Grand Prix peut avoir plus de points communs qu'on le croit avec 'La 7e compagnie au 

Scènes de paddock : Silverstone

Après chaque Grand Prix, nous vous proposons quelques images insolites et des légendes un peu décalées, histoire d'illustrer l'actualité de la F1 en privilégiant le sens de l'humour ! Quand on est une super star, on peut se permettre 

Nous avons rêvé Silverstone

Ma bouilloire fume façon yellow tea pot version 77, le lard crépite dans la poêle, les faillots nagent dans la sauce brune. Mon bed & breakfast vaut surtout pour le p'tit déj', car côté bed, I am toujours aussi 

Scènes de paddock : Spielberg

Après chaque Grand Prix, nous vous proposons quelques images insolites et des légendes un peu décalées, histoire d'illustrer l'actualité de la F1 en privilégiant le sens de l'humour ! Le tifosi aimerait bien que Mehri sourie sur son selfie 

Nous avons rêvé Spielberg

A l'heure de l'intelligence artificielle, la guerre des mondes s'apprête à faire à nouveau rage entre l'E.T. Mercedes et les autres, en minority report. La couleur pourpre brillera sûrement plus que l'empire du soleil, Il faut sauver le soldat 

Scènes de paddock : Montréal

Après chaque Grand Prix, nous vous proposons quelques images insolites et des légendes un peu décalées, histoire d'illustrer l'actualité de la F1 en privilégiant le sens de l'humour ! Maurizio a prévenu : "Si Kimi ne se qualifie pas 

Nous avons rêvé Montréal

J'vais pas vous boulshitter (raconter des conneries) : je file tout croche (je ne me sens pas bien) à force que l'sommeil me tchoque (se défile). Au pays de Ben Hur – ben quoi, les chars y sont rois 

Scènes de paddock : Monaco

Après chaque Grand Prix, nous vous proposons quelques images insolites et des légendes un peu décalées, histoire d'illustrer l'actualité de la F1 en privilégiant le sens de l'humour ! Ecouter Lewis parler pendant 45 minutes de sa nouvelle coiffure, 

Nous avons rêvé Monaco

Déjà dans les années soixante-dix, on ne disait plus “Monte-Carlo” mais “Après vous, Monsieur Chiti”. Ce principe ôté, le scalextric urbain trouble mes nuits. Monaco gagne sur la mer – là-bas, on dit : faire aire au Rocher –