home icon / Magazine / F1i Magazine / Débriefing / Synthèse du vendredi : chasse à l'aspi

Synthèse du vendredi : chasse à l'aspi

'

On a évité l'averse aujourd'hui à Monza, mais la météo est encore incertaine pour demain. Sur le sec, les écarts sont faibles, avec les Mercedes et les Ferrari dans un mouchoir. Voilà qui promet pour les qualifs, sans parler du Grand Prix, sachant qu'une bataille serrée se joue aussi en milieu de peloton à grands coups d'aspiration dans les longues lignes droites de l'Autodromo.

Mercedes avait creusé un bel écart en EL1, mais la seconde séance a vu les Ferrari sortir du bois : celle de Sebastian Vettel à quatorze centièmes seulement et celle de Kimi Räikkönen (pas content de ses réglages) à quatre dixièmes. La lutte pour la victoire se limitera aux deux top teams et le rôle des deuxièmes pilotes, les deux Finlandais, pourrait être essentiel dans la lutte pour le championnat. Lequel des deux Vikings pourra être vraiment utile à son équipier ? Les stratégies de course devrait s'avérer fascinantes.

Les Red Bull pointent à plus d'une seconde et elles s'élanceront "quelque part près de Milan" (selon Christian Horner), tandis que Fernando Alonso partira de Rome dans ce cas ! Retrouver quelques gros bras en fond de grille devrait pimenter le Grand Prix d'autant que la bagarre du milieu de peloton vaudra son pesant de points entre Force India, Williams, Renault, Toro Rosso et Haas.

On surveillera évidemment les deux panthères roses de près en se demandant comment le management de Force India va gérer les éventuelles consignes ? Esteban Ocon s'est montré le plus rapide aujourd'hui et, s'il parvient à battre Sergio Pérez aux qualifications, il aura fait le plus gros du boulot. Les McLaren-Honda sont moins larguées que prévu et, au petit jeu de l'aspi, Stoffel Vandoorne pourrait bénéficier d'un coup de main de Fernando Alonso (un prêté pour un rendu après Spa) pour se hisser en Q3.

Vandoorne devrait recevoir le soutien d'Alonso à l'aspiration pour faire briller la McLaren-Honda.