home icon / Magazine / F1i Magazine / Débriefing / Synthèse du Grand Prix : la revanche de Ferrari

Synthèse du Grand Prix : la revanche de Ferrari

'

En remportant sa première victoire depuis la trêve estivale et la première ici pour Ferrari depuis 2008, Sebastian Vettel a en quelque sorte réconcilié la Scuderia avec le Brésil. Il a surpris le poleman Valtteri Bottas en plongeant avec bravoure dans le S de Senna pour ensuite contrôler la course avec brio. La remontée de Lewis Hamilton a été très suivie, le Champion du monde échouant finalement au pied du podium après avoir fait le spectacle.

On a vécu un joli Grand Prix sur ce circuit à l'ancienne où les dépassements sont pourtant délicats, seulement facilités par le DRS. Le départ a été excitant avec la passe d'armes décisive entre Vettel et Bottas, le pilote Ferrari s'imposant au culot dans le premier freinage. Par la suite, il a creusé le petit écart suffisant pour le mettre à l'abri tandis que son équipe a bien réagi à la tentative d'undercut de Mercedes. Le plus dur était fait, mais Seb a bénéficié de l'absence aux avant-postes de Lewis Hamilton sans quoi on n'aurait pas donné cher de ses chances de l'emporter à Interlagos aujourd'hui.

Le nouveau Champion du monde partait depuis la pitlane mais cela ne l'a pas empêché de tailler irrésistiblement sa route dans le peloton au point de prétendre à une place sur le podium dans les derniers tours, même si ses gommes super tendres étaient un peu entamées dans les ultimes boucles pour prendre le dessus sur la seconde Ferrari de Kimi Räikkönen, abonné au top 3 depuis quelques Grands Prix.

Les Red Bull n'ont pas fait illusion sur cette piste, avec Max Verstappen 5ème et Daniel Ricciardo 6ème après avoir réussi les plus beaux dépassements du Grand Prix. Pour fêter ses adieux (définitifs), Felipe Massa s'est battu comme un lion pour finir 7ème après un long duel avec Fernando Alonso déchaîné sur une McLaren en net progrès, les deux vétérans étant rejoints par Sergio Pérez dans les ultimes boucles. Son équipier Esteban Ocon ayant été éliminé d'emblée par une collision malheureuse avec la Haas de Romain Grosjean, le dernier point en jeu a été récolté par Nico Hülkenberg pour permettre à Renault de revenir à 4 points de Toro Rosso avant le dernier round. Après la déclaration de guerre entre STR et le Losange ce week-end, voilà qui promet...

Obrigado Felipe : le régional de l'étape a tiré sa révérence avec panache à Interlagos !