home icon / Magazine / F1i Magazine / Débriefing / Silverstone : les notes F1i des pilotes

Silverstone : les notes F1i des pilotes

Un point. Voilà, à mi-championnat, l'écart entre les deux premiers. Vous avez dit scénario idéal ? Invaincu à Silverstone depuis 2014, Lewis Hamilton a signé de main de maître un cinquième succès à domicile (il s'était aussi imposé en 2008) qui, combiné à la crevaison renvoyant Vettel au septième rang, lui permet de remettre les compteurs quasi à zéro.

Week-end quasi parfait pour Mercedes qui s'offre le doublé - pas évident au terme des essais -, Ferrari sauve le podium avec Kimi, Red Bull fut impuissante. Derrière, on saluera la bonne santé d'Hülkenberg, la constance impressionnante de Force India, la renaissance de Vandoorne ou encore l'inconscience d'un Kvyat plus que jamais tora-tora-tora.

Jolyon Palmer (non partant) : NC

Pour une fois qu'il avait signé une qualification décente... En plus d'un niveau déjà bien inférieur à son équipier (qui l'avait atomisé en Q2), Jolyon Palmer n'a vraiment pas de chance. Sans ce pépin hydraulique qui l'empêche de prendre part à son home Grand Prix, l'Anglais pouvait clairement viser les points, au moins un. De quoi ruiner un peu plus le moral d'un garçon que la rumeur envoie tantôt chez Sauber, tantôt sur la touche à court terme.