home icon / Magazine / Le jour où... my Taylor was rich !

Le jour où... my Taylor was rich !

'

Le Grand Prix d'Angleterre 1959, disputé le 18 juillet à Aintree (victoire de Jack Brabham sur Cooper), présente une particularité qui risque bien de ne jamais être égalée. Sur la liste d'engagés figurent pas moins de quatre pilotes de même nationalité et portant le même nom. Un des plus usités Outre-Manche : Taylor. Tellement courant que nos gaillards n'ont aucun lien familial entre eux !

Le plus connu - disons plutôt le moins méconnu - est Trevor Taylor. A 22 ans, c'est sa première tentative en F1 et il va rater sa qualification sur Cooper. Les dix-neuf Grands Prix suivants (sur 27 auxquels il prendra part), il les disputera sur Lotus, flanqué d'un équipier bien encombrant : Jim Clark. Personne n'aurait soutenu la comparaison. Trevor obtient la deuxième place aux Pays-Bas en 1962, la sixième un an plus tard à Monaco. On le verra ensuite sur BRP (6e aux USA 64), Shannon, McLaren et même au volant de la Cosworth F1. Hors-championnat, il remportera avec Lotus une épreuve au Mexique et deux en Afrique du Sud. Il s'est éteint le 27 septembre 2010 à 73 ans.