La F1 à l’heure française : les années 50

chaboud-talbot-france-1951

#9 Eugène Chaboud, 1950-1951, 3 GP (Meilleur résultat : 5e)

Eugène Chaboud aurait surement connu une brillante carrière s’il ne s’était pas égaré dans de trop nombreuses disciplines. Victorieux dans la Sarthe en 38 sur une Delahaye, lauréat du Rallye de Chamonix, il fit quelques apparitions à titre privé sur une Talbot. A l'occasion du premier Grand Prix F1 de l'ACF, il relaie Philippe Etancelin, brûlé aux jambes par des projections d’huile, et le duo parvient à se hisser au cinquième rang final. S’en suit une autre participation à son épreuve nationale l’année suivante, où il finit huitième. Ce sera sa dernière pige en Formule 1.

Victime d’un grave accident au Mans en 52, ses sorties en compétition se feront de plus en plus rares et, après une ultime participation au Rallye Monte-Carlo 1953, il raccrochera définitivement casque et gants.