home icon / Magazine / La F1 à l’heure française : les années 50

La F1 à l’heure française : les années 50

guelfi-gordini-agadir-1955

#25 André Guelfi, 1958, 1 GP (Meilleur résultat : 15e)

Nous pourrions écrire un roman entier sur la vie rocambolesque d’André Guelfi alias "Dédé-la-sardine" ! Tantôt inventeur des bateaux-usines, tantôt proche du Kremlin mais aussi mouillé jusqu’au cou dans l’affaire Elf, ce fils de militaire corse né au Maroc sous protectorat français a également connu son heure de gloire avec un volant entre les mains.

Il intègre l’équipe Gordini dès 1953 et va d’emblée remporter plusieurs courses majeures en Afrique tout en décrochant une victoire de classe au Mans. Comme indiqué dans la page précédente, on retrouve Dédé sur la liste des engagés à Ain-Diab en 58. Lanterne rouge aux essais, il terminera quinzième et avant-dernier, non sans prendre la quatrième place en F2. La suite de son parcours épique est connue…