La F1 à l’heure française : les années 50

balsa-bmw-allemagne-1952

#17 Marcel Balsa, 1952, 1 GP (Meilleur résultat : ABD)

L’immédiat après-guerre est marqué outre-Rhin par le pullulement des bolides de course sur base mécanique de BMW. Les plus connues sont les Veritas mais d’autres artisans moins connus se lanceront aussi dans l’aventure. C’est le cas du Creusois Marcel Balsa qui construit sa propre monoplace de Formule 2 pompeusement baptisée "BMW-Spéciale".  Le championnat du monde de Formule 1 passant à la réglementation… F2 dès 1952, Marcel s’aligne au Grand Prix d’Allemagne, qui vient de faire son retour au calendrier. Le parcours de la petite machine bleue s’achève après six rondes seulement. On ne le reverra plus jamais en Mondial.