home icon / Magazine / La F1 à l’heure française : les années 50

La F1 à l’heure française : les années 50

grignard-talbot-espagne-1951

#16 Georges Grignard, 1951, 1 GP (Meilleur résultat : ABD)

Georges Grignard vouait un amour fou pour sa Talbot-Lago qu’il avait achetée. Cet ancien employé chez Hotchkiss, rallyman avant la guerre, va disputer près de 30 épreuves au volant de sa voiture bleue chérie, dont une comptant pour le championnat du monde de F1. Il s’engage pour le Grand Prix d’Espagne, clap de fin de la campagne 51. Qualifié en avant-dernière ligne, le "six en ligne" de sa T26C rend son dernier soupir le dimanche. Ce n’est pas pour autant qu’il se brouille avec Talbot. Quand la marque met la clé sous le paillasson huit ans plus tard, Grignard rachète tout le stock restant et se lance dans la revente de pièces, pour la plus grande joie des différents propriétaires des voitures bleues. Business is business !