home icon / News F1 / Villeneuve : "Schumacher, un nom lourd à porter"

Villeneuve : "Schumacher, un nom lourd à porter"

© DR

En 2016, Mick Schumacher a pris une nouvelle dimension en allant glaner le titre de vice-champion au sein de la Formule 4 allemande et italienne.

Si le fils du septuple champion du monde, âgé de 17 ans, semble fait du même bois que son illustre paternel, porter un tel nom ne sera pas forcément une sinécure, selon Jacques Villeneuve.

Le champion du monde 1997, qui en connait un rayon en terme de patronyme lourd à porter, conseille d'ailleurs à Schumi Jr de garder la tête froide face aux attentes que ses performances risquent de susciter à l'avenir.

"Les mentalités et les mœurs ont bien changé depuis mon époque, déclare Villeneuve à Sky Sports. Aujourd'hui, l'aspect marketing et les médias sociaux ont envahi le quotidien d'un pilote au point de faire passer le pilotage au second plan."

"Je pense que ça ne doit pas être simple tous les jours de porter un nom pareil, poursuit-il. D'autant plus que son père a remporté tellement de titres et que son impact sur la F1 reste très fort."

S'il a franchi un palier important cette saison, Mick Schumacher a encore quelques marches à gravir s'il veut un jour se faire une place au soleil de la F1, son but ultime comme il l'a lui-même déclaré.

"Parfois, une opportunité peut vous filer entre les doigts aussi vite qu'elle s'est présentée, met en garde le Québécois. Mais si Mick a la foi et la passion, qu'il tente le tout pour le tout, tout en se faisant à l'idée qu'une telle progression ne sera pas sans heurts."

"Je redoute d'ailleurs que les médias et les fans ne le considèrent trop rapidement comme un pilote expérimenté, ce qu'il n'est pas, et c'est là toute la différence", conclut Villeneuve.

Mick Schumacher évoluera en 2017 dans le championnat d'Europe de F3 sous les couleurs de Prema PowerTeam, l'équipe qui lui avait déjà permis de s'illustrer en F4 la saison précédente.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter