la f1 sur internet depuis 1999

Une première partie de saison au goût amer pour Mercedes

le à 15:24

Sans titre-1

Le patron des Flèches d’Argent ne dresse pas un bilan positif de leur première partie de saison.

Depuis la victoire décrochée par Nico Rosberg au Grand Prix de Chine, Mercedes n’a cessé de chuter au championnat. Elle occupe désormais la cinquième place du classement général à 83 points de Ferrari. Un résultat dont ne peut se contenter Ross Brawn, qui faisait partie de la dream team de la Scuderia Ferrari lorsque Michael Schumacher alignait les succès.

"J’attends mieux de nous. Nous n’ambitionnons pas la cinquième place et nous ferons tout notre possible pour finir sur une meilleure note cette saison. Il y a encore beaucoup de courses à disputer et donc beaucoup de points à prendre", a-t-il confié au site officiel de la Formule 1.

"Je pense que nous sommes satisfaits de quelques-uns de nos résultats. Nous avons gagné une course et nous avons signé d’autres podiums, et nous avons inscrit plus de points qu’à la même période l’an dernier. Mais, bien sûr, nous avons la sensation que nous ne sommes pas là où nous voudrions être en termes de compétitivité."

La W03 n’est pourtant pas intrinsèquement mal née puisqu’elle s’est imposée à Shanghai et a réalisé le meilleur temps des qualifications dans les rues de la Principauté. Mercedes peine surtout dans sa gestion des pneumatiques, ne parvenant pas à entrer dans la bonne fenêtre de fonctionnement.

"Pour le moment, la voiture n’est pas comme nous voudrions qu’elle soit, mais nous avons une très bonne équipe, composée de personnes très compétentes. Je suis donc optimiste quant au fait que nous connaîtrons une meilleure seconde partie de saison que la première", a ajouté Brawn.


, , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Formula 1 Grand Prix, Singapore, Saturday Practice
Les enjeux du Grand Prix de Singapour
AFE1
Que faut-il penser de la Formula E ? L'analyse de Jacky
2-moteurs-Renault-vignette
L’intégration des moteurs de F1 en images : Renault