la f1 sur internet depuis 1999

Triplé pour Bianchi à Magny-Cours

le à 18:26

Sans titrde-1

Jules Bianchi a réalisé le triplé à Magny-Cours en signant le meilleur temps de cette troisième et ultime journée des rookies days.

Le Français a limé le bitume dans l’après-midi pour porter son compteur à un total de 138 tours au volant de la Ferrari F2012, le plus rapide en 1:16.985. En tout, Bianchi a parcouru 1.509 kilomètres au cours de ses trois journées d’essais pour Ferrari et Force India.

Rodolfo Gonzalez découvrait la Force India VJM05 ce jeudi ainsi que la piste de Magny-Cours. Le Vénézuélien a bouclé 79 tours, terminant à une seconde de Bianchi (1:18.018).

"Ce fut une superbe expérience aujourd’hui, les conditions étaient assez difficiles au début car la piste était humide, mais cela m’a donné l’occasion d’essayer les pneus pluie et intermédiaires", a-t-il confié.

"L’autre élément important a été de m’habituer à tous les systèmes et de prendre confiance au volant de la voiture. Je suis assez content du rythme que j’avais aujourd’hui, même si je pense qu’il m’était possible de faire mieux car c’était la première fois que je courais à Magny-Cours et je n’avais jamais piloté cette voiture auparavant. L’équipe a fait du très bon boulot pour me mettre en confiance, et j’espère réellement que j’aurai prochainement la chance de piloter à nouveau une monoplace de Formule 1."

Brendon Hartley ferme la marche au troisième rang pour Mercedes, avec 87 tours à son compteur, le plus rapide en 1:18.671. Pilote de développement de l’écurie allemande dédié au travail dans le simulateur, le Néo-zélandais n’avait plus piloté une F1 depuis plusieurs années.

Consultez notre galerie photos de cette troisième journée d'essais à Magny-Cours.


, , , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
4-moteurs-vignette
L’intégration des moteurs de F1 en images : Ferrari (3/3)
Motor Racing - Formula One World Championship - Bahrain Grand Prix - Practice Day - Sakhir, Bahrain
Divorce à l’italienne
AVB
Un peu de géopolitique...