Des températures plus fraîches à Sotchi ?

© XPB Images

Sebastian Vettel estime que les conditions de fraîcheur attendues pour le prochain Grand Prix en Russie ne devraient pas avoir d'impact négatif sur la performance de Ferrari.

De nombreux observateurs pensent en effet que la SF70H exploite mieux les pneumatiques par temps chaud, comme ce fut le cas en Australie et à Bahreïn, au contraire du Grand Prix de Chine où la Mercedes de Lewis Hamilton s'est imposée.

Mais le champion allemand n'est pas inquiet : les conditions climatiques ont joué un rôle négligeable, selon lui.

"Je ne pense pas que nous rencontrerons des problèmes à Sotchi parce que les températures y seront plus basses qu'à Bahreïn, a-t-il déclaré à La Gazzetta dello Sport. Nous étions compétitifs en Chine alors qu'il faisait froid, donc il n'y a pas de raison pour qu'il en soit autrement en Russie."

"Notre tâche consiste à mettre la pression sur nos adversaires, en particulier Lewis Hamilton, a-t-il prévenu. Jusqu'à présent, Ferrari a adopté les bonnes tactiques mais nous devons rester concentrer sur le job. La Scuderia gère mieux la stratégie des courses cette année et ce sera une des clés du championnat."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter