la f1 sur internet depuis 1999

Taffin : "Une première partie de saison intense"

le à 10:19

Sans titre-3

Rémi Taffin, responsable des opérations piste de Renault Sport F1, n’est pas mécontent d’entamer une trêve estivale bien méritée.

Après onze premiers Grands Prix assez réussis pour les équipes propulsées par le V8 Renault RS27, le Français estime que cette rare pause durant la saison est la bienvenue avant une fin de championnat qui s’annonce intense avec six Grands Prix en huit semaines.

"Obtenir un double podium au Hungaroring, trois des quatre premières places et 50% du top 10 est un très bon résultat juste avant la trêve estivale, a-t-il confié. Nous bénéficions maintenant d’une petite pause, qui sera la bienvenue, avant de revenir sur les circuits pour 'gros moteur' que représentent Spa et Monza."

"Quitter la Hongrie avec autant de points démontre l’étendue de nos ressources, mais aussi notre capacité à nous adapter aux changements demandés dans un délai très court tout en restant compétitif. Les précisions techniques émises en milieu de semaine ne nous ont pas obligés à modifier de façon significative les opérations de chacune de nos équipes, mais elles ont augmenté la charge de travail. Un grand bravo pour tout le dur travail effectué sur la piste et à Viry pendant ce qui aura été une première partie de saison très intense."

Avec 14 podiums obtenus jusqu’à présent cette saison, dont quatre victoires, le bilan ne peut être que positif pour Viry-Châtillon face à une concurrence plus féroce que jamais. Le moteur Renault n’est plus qu’à deux succès d’une 150ème victoire en Formule 1.

"Nous avons quelques records en ligne de mire maintenant, a ajouté Taffin. Le résultat d’hier est le neuvième où un moteur Renault a terminé sur le podium cette saison, nous sommes à quatre victoires de la 150ème pour un moteur Renault et à deux seulement de la 200ème pole position."


,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
AMG
Débriefing F1iTV : Est-ce vraiment la guerre chez Mercedes ?
Formula 1 Grand Prix, Monte Carlo, Thursday Practice
L’analyse de Jacky : “Ça risque de tourner au vinaigre”
ADR
Synthèse du Grand Prix : aide-toi, le ciel t'aidera !