Par le

rosberg

La meilleure performance de ces huit journées d’essais au Circuit de Catalunya est revenue à Nico Rosberg, au volant de la Mercedes, en 1:20.130.

L’Allemand a ainsi battu de près de deux secondes le meilleur temps signé l’an dernier sur ce même tracé par Kimi Räikkönen en 1:22.030. Un résultat qui s’explique en partie par de nouveaux pneumatiques Pirelli plus tendres, donc plus performants sur un tour.

Rosberg a devancé de 364 millièmes la Ferrari de Fernando Alonso et de 428 millièmes son équipier Lewis Hamilton. Tous trois ont signé leur meilleur temps en pneus tendres. Felipe Massa, détenteur de la quatrième meilleure performance de ces huit journées d’essais en Catalogne, a quant à lui réalisé son chrono en super-tendres.

Que peut-on retenir de ces essais hivernaux à deux semaines du coup d’envoi de la saison ? Si l’on s’en tient strictement aux temps, la première Red Bull ne figure qu’au douzième rang. Pourtant, le sentiment général dans le paddock est que les triples Champions du monde en titre disposent une nouvelle fois d’une monoplace très performante.

Traditionnellement, le réservoir de la Red Bull a toujours été plus chargé en carburant lors des essais hivernaux que ceux de ces rivaux – aux alentours des 70 kg. En supposant que cela était de nouveau le cas cette année, et en tenant compte que la piste s’est améliorée d’à peu près sept dixièmes entre les deux sessions d'essais (puisque le meilleur temps de la RB9 à Barcelone a été signé durant les quatre premiers jours de tests), Vettel aurait virtuellement pu tourner en 1:19.047 au Circuit de Catalunya.

La RB9 ne dispose toutefois pas d’une seconde pleine d'avance sur la concurrence. En prenant en compte les quantités de carburant utilisées historiquement par les équipes, Lotus, Ferrari et McLaren se situeraient aux alentours des 1:19.200 – 1:19.300. Le meilleur temps théorique de Rosberg serait de l'ordre des 1:19.080 si l’on estime que le réservoir de la Mercedes contenait 30 kg d’essence lorsque l’Allemand a signé son meilleur chrono. Toutefois, si la quantité était moindre, ce qui est assez probable, cela placerait la W04 aux environs des 1:19.500.

Tout cela n’est bien entendu que très théorique. La véritable hiérarchie ne sera connue qu’à Melbourne à l’issue des qualifications. Une hiérarchie qui pourrait même différer de celle qui se révèlera le lendemain pendant la course. En effet, aucune équipe ne dispose encore d’une bonne compréhension des pneus Pirelli, or la dégradation jouera un rôle essentiel dans le résultat du Grand Prix…

Retrouvez ci-dessous le classement complet des meilleurs temps combinés de ces huit journées d’essais à Barcelone :

Pos Pilote Temps Tours
01 Rosberg 1:20.130 413
02 Alonso 1:20.494 505
03 Hamilton 1:20.558 403
04 Massa 1:21.266 286
05 Button 1:21.444 335
06 Hülkenberg 1:21.541 375
07 Sutil 1:21.627 249
08 Räikkönen 1:21.658 137
09 Di Resta 1:21.664 313
10 Pérez 1:21.848 375
11 Grosjean 1:22.188 346
12 Vettel 1:22.197 315
13 Maldonado 1:22.305 329
14 Bottas 1:22.478 336
15 Gutiérrez 1:22.553 355
16 Webber 1:22.658 321
17 Pic 1:23.115 350
18 Bianchi 1:23.167 197
19 Vergne 1.23.223 359
20 Valsecchi 1:23.448 16
21 Ricciardo 1:23.628 295
22 Chilton 1:24.103 443
23 Van der Garde 1:24.235 317