la f1 sur internet depuis 1999

Schumacher : "Pas un souvenir impérissable"

Sans titre-4

Michael Schumacher aura vite fait d’oublier ce Grand Prix de Hongrie lors duquel rien n’a été pour lui.

Victime d’une surchauffe de son moteur avant le départ, le septuple Champion du monde a été contraint de s’élancer de la voie des stands. Et ce n’était que le début d’un long calvaire...

"Aujourd’hui, c’est une course à laquelle nous ne regarderons pas très longtemps, a confié l’Allemand. Notre moteur surchauffait avant le départ, et quand les feux jaunes se sont allumés, je l'ai coupé. J’ai dû m’élancer de la voie des stands, j’ai ensuite écopé d’une pénalité et puis j’ai souffert d’une crevaison. Donc, dans l’ensemble, le début de course n’était pas très plaisant ! Nous avons eu tout ce que nous ne devions pas avoir."

"Nous avons perdu une partie de la télémétrie avant le départ lorsque le moteur a surchauffé, et c’est pourquoi nous avons finalement décidé de nous retirer afin de ne pas risquer d’endommager la voiture en vue de la prochaine course. Maintenant, nous allons pouvoir analyser de manière approfondie l’auto avant la trêve estivale et avant Spa."

Schumacher est convaincu que sa W03 regagnera en compétitivité lors des prochains Grands Prix, à commencer par Spa-Francorchamps où il célèbrera le 300ème Grand Prix de sa carrière.

"Ce week-end ne laissera pas des souvenirs impérissables, mais parfois les week-ends sont comme ça et vous devez juste l’accepter. Je suis sûr que nous ferons beaucoup mieux lors des prochaines courses", a-t-il conclu.

Grégory Demoen, depuis Budapest.


, , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
ARR
Synthèse des qualifs : Calife à la place du Calife
ALW
Synthèse du vendredi : quelle stratégie adopter ?
Yas-Marina-1
Le circuit de Yas Marina à la loupe