Par le

Sans titre-6

Sauber sait qu’elle est attendue au tournant à Singapour après des qualifications surprenantes à Spa et un Grand Prix qui le fut tout autant à Monza avec la deuxième place de Sergio Pérez.

L’écurie suisse a toutefois déjà averti que le circuit de la ville-Etat asiatique pourrait ne pas convenir aux caractéristiques de sa C31, bien qu’elle espère malgré tout y être compétitive.

"Des sept dernières courses du championnat qu’il nous reste à disputer, j’estime que celle à venir sera la plus difficile pour notre C31", a confié le responsable de l’ingénierie de piste, Giampaolo Dall’Ara.

"Cela étant dit, nous introduirons à Singapour un nouveau package aérodynamique. Il devrait compenser en partie cet handicap et nous permettre de disputer malgré tout une bonne course."

Un sentiment partagé par Kamui Kobayashi : "Par le passé, ce genre de circuit n’a pas vraiment convenu à notre voiture, mais tout change avec la Sauber C31 de cette année. Je ne vois aucune raison pour laquelle nous ne pourrions pas être compétitifs sur ce tracé."