la f1 sur internet depuis 1999

Rififi autour des rookies days...

le à 15:05

Sans titre-7

Le bras de fer que se livrent actuellement Bernie Ecclestone et les équipes de Formule 1 pour organiser les essais privés réservés aux jeunes pilotes dans la foulée du Grand Prix de Grande-Bretagne va plus que probablement avoir raison des rookies days à Silverstone.

Contractuellement, le circuit britannique ne peut accueillir un événement sportif dans les trois jours qui suivent le Grand Prix de Formule 1, et Mister E. refuse de lever cette interdiction. Une attitude facile à comprendre puisque l’octogénaire soutient la tenue de ces essais sur le circuit de Yas Marina, Abou Dhabi donnant plus d'argent à la Formula One Management pour accueillir la F1.

Le circuit de Silverstone n’est donc disponible que le jeudi et le vendredi après le Grand Prix de Grande-Bretagne, pour deux journées seulement, là où les équipes disposent de trois jours de tests si elles décident d’effectuer les rookies days dans la foulée du Grand Prix d’Abou Dhabi.

La décision n’a donc pas été difficile à prendre pour les écuries, dont la majorité s’oriente vers des essais en novembre à Yas Marina, juste avant le Grand Prix des Etats-Unis à Austin. A l’heure actuelle, seuls trois teams semblent toujours privilégier Silverstone, pour des raisons économiques. Il s’agit de Williams, Marussia et HRT.

Une troisième possibilité a toutefois émergé. Ferrari souhaiterait organiser les rookies days à Jerez en décembre, une fois la saison terminée.


, , , , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Motor Racing - Formula One World Championship - Chinese Grand Prix - Race Day - Shanghai, China
Débriefing F1i TV : une lueur d'espoir pour la Scuderia Ferrari ?
Motor Racing - Formula One World Championship - Chinese Grand Prix - Race Day - Shanghai, China
Débriefing F1i TV : Hamilton-Rosberg, un duel à la Prost-Senna ?
Formula 1 Grand Prix, Monte Carlo, Thursday Practice
L’analyse de Jacky : “McLaren a du pain sur la planche”