home icon / News F1 / Renault a sacrifié de la performance au Brésil

Renault a sacrifié de la performance au Brésil

© XPB 

Cyril Abiteboul reconnaît que toutes les voitures motorisées par Renault disposaient d’une cartographie ‘ultra-safe’ hier pendant le Grand Prix du Brésil afin de ne pas revivre un scénario identique à celui du Mexique.

Sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez, planté à plus de 2.000 mètres d’altitude, trois des six pilotes propulsés par le Losange avaient été contraints à l’abandon en raison d’un problème moteur – même si, soulignons-le, l’épreuve avait été remportée par Max Verstappen et sa Red Bull RB13 équipée du V6 turbo hybride tricolore.

"Ce week-end, nous avons mis l’accent sur la fiabilité et nous avons vu trois voitures motorisées par Renault finir dans le top 10 et cinq rallier l’arrivée", souligne le directeur général de Renault Sport Racing.

"Cette meilleure fiabilité s’est malheureusement faite au détriment de la performance puisque nous étions clairement en deçà de notre potentiel."

"Dans le cas de Renault, notre résultat s’est joué au premier tour. Nos deux pilotes y ont perdu des positions avant les remontées de Ricciardo et d’Hamilton. Il n’y avait aucune occasion de les regagner par la suite", conclut Abiteboul.

Nico Hülkenberg a inscrit le point de la dixième place hier au Grand Prix du Brésil. Carlos Sainz a de son côté rallié l’arrivée six secondes après son équipier, au onzième rang.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.