Renault obligée par la FIA de revoir sa copie

© XPB Images

Alors que la controverse enfle à propos des suspensions actives, les officiels de la FIA ont été contraint de sévir pour un autre élément litigieux sur une des nouvelles monoplaces.

En cause : le support d'aileron arrière sur la Renault R.S.17 dont le design permet à cette pièce aérodynamique d'être liée à l'activateur du DRS plutôt qu'au plan principal.

Plus le pilier de soutien est avancé, mieux circule le flux d'air en cause moins d'interférence sur l'aileron arrière.

Cette approche choisie par les ingénieurs d'Enstone serait en contravention avec l'article  3.9.6 du règlement technique de la Formule 1, qui requiert que le support doit être situé dans la zone couverte par l'aileron.

Il semble que ce sont des écuries rivales qui aient attiré l'attention des inspecteurs techniques de la FIA sur cette interprétation illégale du règlement et le Renault Sport F1 Team sera dès lors contraint de revoir sa copie en déplaçant l'élément en question avant le premier Grand Prix.

La troisième journée des tests à Barcelone est à suivre par le biais d’un live timing et d’un direct commenté sur F1i via cette page de live.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter