la f1 sur internet depuis 1999

Red Bull ne prend rien pour acquis

le à 16:03

Sans titre-1

Première du championnat des constructeurs avec 64 points d’avance sur Ferrari à pratiquement la mi-saison, Red Bull ne prend rien pour acquis pour autant et n’exclut pour le moment toujours aucun de ses adversaires de la course au titre.

"Je pense qu’il est beaucoup trop tôt pour exclure qui que ce soit au championnat", a confié le team principal Christian Horner.

"Vous retrouvez en tête du championnat les deux équipes les plus régulières du moment, cela montre qu’il est absolument vital de rallier l’arrivée afin de ramener de gros points. Mais on ne peut toujours pas exclure la moindre équipe de pointe de la course au titre. Il y a encore beaucoup de courses à disputer sur des circuits variés. Il est vrai que nous étions très compétitifs le week-end dernier à Silverstone, avec la victoire de Mark [Webber] et la troisième place de Seb [Vettel]. Cela nous a permis de nous rattraper après notre contre-performance de Valence."

Les dernières évolutions introduites sur la RB8 conçue par Adrian Newey ont permis à Red Bull de disposer de la meilleure voiture lors des deux derniers Grands Prix, sur des circuits pourtant très différents. Cela motive davantage Horner pour la suite de la saison.

"Nous avions quitté Valence en étant très rassurés quant à notre potentiel, a-t-il ajouté. Nous avons été rapides sur deux types de circuit n’ayant rien en commun. J’espère que cela sera donc de bon augure pour la suite du championnat. Cela étant, Ferrari était également compétitive à Silverstone, et le rythme de Fernando [Alonso] n’a pas faibli lorsque Mark l’a passé sur la fin. Mais c’était magnifique de voir nos deux pilotes sur le podium pour la première fois de l’année."

Au championnat des pilotes, Mark Webber concède 13 points à Fernando Alonso à onze courses de la fin de la saison. Le retard de Sebastian Vettel est de 29 unités.


, , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
F1-simulateur-feat-1
La F1 virtuelle : à quoi sert un simulateur ? (partie 1)
Ricciardo
Débriefing F1iTV : Ricciardo et Vergne, destins croisés
Motor Racing - Formula One World Championship - British Grand Prix - Qualifying Day - Silverstone, England
Que faut-il pour mettre en colère le souriant Ricciardo ?