la f1 sur internet depuis 1999

Red Bull a utilisé tous ses jokers

le à 10:39

Sans titre-3

Red Bull estime qu’elle ne peut plus se permettre le moindre abandon si elle veut toujours prétendre au titre mondial en fin de saison. L’équipe autrichienne a signé à Monza son pire résultat depuis le Grand Prix de Corée 2010.

Sebastian Vettel a été contraint à l’abandon à cinq tours de l’arrivée hier suite à une panne d’alternateur. Un problème qui lui avait déjà coûté la victoire à Valence. L’Allemand a dû coup perdu de précieux points au championnat sur Fernando Alonso, à qui il concède désormais 39 unités.

"Je pense que le plus important est d’apporter des solutions aux problèmes que nous rencontrons, a indiqué Christian Horner, le team principal de Red Bull. Les abandons sont extrêmement coûteux et c’est la première fois que nous n’inscrivons pas le moindre point depuis 2010. A l’époque, c’était déjà à cause du moteur. Nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas terminer les courses."

Horner a enjoint Renault à apporter une solution rapide aux maux qui frappent actuellement ses alternateurs. Outre la panne dont il a été victime durant la course, Vettel avait rencontré le même souci lors de la troisième séance d’essais libres. Et les hommes de Viry-Châtillon avaient également été contraints de changer l’alternateur sur la Lotus de Jérôme D’Ambrosio à l’issue des qualifications par précaution.

"Nous avons eu deux abandons sur problèmes mécaniques, l’un nous a coûté une victoire certaine et celui d’hier nous a privés de beaucoup de points, a-t-il ajouté. C’est extrêmement désagréable et ce souci doit être résolu pour les sept dernières courses. Je pense qu’il y a eu un autre problème sur une autre voiture avec le même composant durant le week-end, c’est donc très décevant. Nous devons travailler avec Renault pour cerner ce qui ne va pas et nous assurer que cela ne se reproduise pas à nouveau."


, , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
AMR
Synthèse du Grand Prix : tout est bien qui finit bien
bilan titre 2014-vignette
Le titre de Lewis Hamilton en chiffres
ARR
Synthèse des qualifs : Calife à la place du Calife