Par le

Sans titre-2

Kimi Räikkönen éprouve des sentiments mitigés à l’issue de ses qualifications.

Sixième de la séance à Silverstone, le pilote finlandais estime qu’il lui aurait été possible de signer un meilleur temps s’il n’avait pas disposé que d’un seul tour en pneus intermédiaires en fin de session.

"Ce n’était pas vraiment la bonne décision d’utiliser les pneus pour conditions extrêmes en Q3. C’était une erreur et, du coup, je n’ai pu faire qu’un seul tour en intermédiaires sur la fin, sinon je pense qu’il m’était possible d’aller plus vite", a explique Iceman.

"Nous avons aussi souffert d’un problème de KERS que nous avons essayé de résoudre durant l’interruption. Au final nous sommes sixièmes, ce qui n’est certainement pas un désastre, mais cela aurait pu être mieux."

"La météo ne rend certainement pas les choses plus faciles pour tout le monde. C’est délicat, surtout avec les projections d’eau quand vous suivez une voiture et ce sera plus difficile encore en course, quand toutes les voitures seront en piste."