home icon / News F1 / La presse italienne flingue Vettel

La presse italienne flingue Vettel

© WRI2

Il va sans dire que l’accrochage survenu entre les deux Ferrari dimanche passé au Grand Prix de Singapour n’est pas bien passé en Italie.

Alors qu’elle l’adulait il y a encore quelques semaines, la presse transalpine s’est cette fois-ci montrée très critique envers Sebastian Vettel.

L’Allemand est considéré par beaucoup d’observateurs et de fans de Formule 1 comme le principal responsable pour le carambolage survenu au départ du Grand Prix de Singapour avec son équipier Kimi Räikkönen et la Red Bull de Max Verstappen. Un accident qui le relègue désormais à 28 points de Lewis Hamilton au championnat à six courses de la fin de la saison.

"Ferrari a eu tout faux à Singapour, écrit la Gazzetta dello Sport, très influent en Italie. Les monoplaces rouges se sont auto-éliminées dans un scénario que même le meilleur réalisateur de films d’horreur n’aurait pas pu imaginer !"

Le Corriere dello Sport écrit pour sa part en grand sur sa Une : "Non, Vettel ! Pas comme ça !". Avec en plus petits caractères : "Les 300 premiers mètres du Grand Prix de Singapour constituent le moment le plus catastrophique qu’ait connu la Scuderia en F1 au cours de ces dix dernières années."

Le ton employé par Tuttosport est tout aussi sévère : "Un accident catastrophique qui anéantit les espoirs de Ferrari de remporter le championnat. Toute une saison détruite en l’espace d’une poignée de secondes."

Et La Stampa de conclure : "Hamilton peut maintenant se balader. Il est désormais assuré de devenir un quadruple champion du monde de Formule 1 cette saison."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.