home icon / News F1 / Moss hospitalisé suite à une infection respiratoire

Moss hospitalisé suite à une infection respiratoire

© XPB 

Sir Stirling Moss est actuellement hospitalisé dans un hôpital de Singapour où il est soigné d’une infection respiratoire qu’il a contracté voici un mois.

Le champion sans couronne fêtait la fin de l’année en effectuant une croisière avec son épouse quand il est tombé malade trois jours avant Noël.

Un communiqué officiel a néanmoins rassuré les fans du Britannique, dont l’état est stable.

"Sir Stirling a été admis dans un hôpital de la ville de Singapour le 22 décembre dernier suite à une grave infection respiratoire, détaille le communiqué. En raison de la gravité de l'infection et des complications qui ont suivi, il n'a pu récupérer aussi vite qu'espéré. Sa guérison suit néanmoins son cours et les médecins considèrent que son état est désormais stable."

"Sir Stirling fait preuve d'un bon état d'esprit et seul le fait d'avoir manqué une croisière avec ses amis le contrarie. L’hôpital est sans pareil, et toute l’équipe à son chevet est merveilleuse, aussi gentille que professionnelle. Lady Moss ne pouvait pas espérer meilleur endroit pour voir son mari guérir. Elle est très reconnaissante vis-à-vis de son personnel."

"Après être sortis, Sir Stirling et Lady Moss espèrent passer quelques jours à Singapour dans un hôtel charmant et profiter du soleil au bord d’une magnifique piscine. Cela leur permettra d’oublier la croisière qu’ils ont ratée et d’échapper à l’hiver anglais.", conclut le communiqué.

Moss, aujourd’hui âgé de 87 ans, a couru en Formule 1 de 1951 à 1962 pour des écuries telles que Maserati, Mercedes ou Vanwall, et s’est imposé à seize reprises. Il n’a jamais décroché le titre de champion du monde en dépit de quatre médailles d’argent au championnat, d’où son surnom de champion sans couronne.

Cliquez ici pour découvrir les photos de l'impressionnante propriété de Michael Schumacher située à Gland, en Suisse.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter