la f1 sur internet depuis 1999

McLaren doit sa victoire à sa pole et ses arrêts au stand

le à 17:31

Sans titre-3

McLaren estime qu’il lui aurait été difficile de battre Lotus sur le tourniquet du Hungaroring si une des deux E20 s’était élancée depuis la pole position.

Kimi Räikkönen et Romain Grosjean semblaient être plus rapides que Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Hongrie, en particulier durant le dernier relais, mais ils n’ont jamais eu l’occasion de porter une attaque sur le pilote britannique.

"Lotus nous a clairement mis sous pression durant l’entièreté de la course, a indiqué Sam Michael, le directeur sportif de McLaren. Je pense qu’ils ont une très bonne voiture et que nous les avons uniquement battus grâce à nos qualifications et au fait que nous les avons battus dans les stands."

"S’ils s’étaient élancés devant nous, alors, étant donné la difficulté à dépasser sur ce circuit, je pense que nous aurions vraiment eu du mal à les battre. Ils ont fait du très bon boulot lors du dernier relais, mais Lewis a très bien couru pour maintenir Kimi derrière lui."


, , , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Australian F1 Grand Prix - Practice
Dans les coulisses de la vitesse : l’expérience “racewatch”
Motor Racing - Formula One World Championship - Spanish Grand Prix - Qualifying Day - Barcelona, Spain
Rosberg-Hamilton : les épisodes d'un duel fratricide
Motor Racing - Formula One World Championship - Belgian Grand Prix - Race Day - Spa Francorchamps, Belgium
Débriefing F1i TV : Ricciardo tire les marrons du feu