L’évolution du moteur Honda reportée ?

© McLaren

Honda n’est désormais plus certain de pouvoir introduire sa nouvelle spécification moteur, dont McLaren et ses pilotes attendent beaucoup, au Grand Prix du Canada, comme cela était pourtant initialement prévu.

Confronté à un début de saison catastrophique avec la spécification actuelle de son groupe propulseur, Honda travaille depuis plusieurs mois sur une nouvelle version de son V6 turbo hybride, supposée être plus fiable et plus performante.

Le motoriste nippon avait dans un premier temps espéré pouvoir l’introduire au Grand Prix du Canada, mais rien n’est moins sûr désormais selon son responsable du programme F1, le Japonais Yusuke Hasegawa.

"Evidemment que le Canada est un circuit qui fait la part belle à la puissance moteur, donc si nous pouvons disposer de notre nouveau moteur pour ce Grand Prix, ce serait super, mais je ne suis toujours pas sûr que cela sera possible", a-t-il révélé dans le paddock du Grand Prix d’Espagne.

Renault avait également l’intention d’introduire la version B de son groupe propulseur 2017 au Canada. Toutefois, en raison de problèmes de fiabilité rencontrés sur les bancs d’essais à son usine de Viry-Châtillon, le Losange a déjà pris la décision de reporter l’introduction de son nouveau moteur à une date ultérieure.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter