la f1 sur internet depuis 1999

Le livre d'or s'est refermé...

le à 10:53

Sans titre-3

Hier soir, le drapeau à damier est tombé sur Renaud de Laborderie, le doyen de la salle de presse des Grands Prix.

A 80 ans passés, il était pourtant toujours fidèle au poste, encore présent cette saison jusqu'à Sepang et à Barcelone. Après une longue carrière au Parisien, Renaud de Laborderie était passé du rugby (sa grande passion) à l'automobile au tournant des années 70/80, pendant la période de gloire de la F1 française.

Pendant plus de trente ans, il ne manqua quasiment pas un Grand Prix, pratiquant un journalisme d'investigation d'un genre nouveau avec une minutie exemplaire. Ses "Livres d'or de la Formule 1" publiés chaque fin de saison fourmillaient ainsi de détails et d'anecdotes qui avaient échappé aux suiveurs lambdas des Grands Prix.

En salle de presse, il était resté un adepte des moyens de communication du XXe siècle, en "tabassant l'Olympia" pour reprendre l'expression célèbre de son ami Jean-Louis Moncet !

A sa famille et à ses proches, à sa fidèle compagne Agnès surtout, F1i adresse ses condoléances émues.


Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
4-moteurs-vignette
L’intégration des moteurs de F1 en images : Ferrari (3/3)
Motor Racing - Formula One World Championship - Bahrain Grand Prix - Practice Day - Sakhir, Bahrain
Divorce à l’italienne
AVB
Un peu de géopolitique...