home icon / News F1 / Honda exclut tout "divorce" avec McLaren

Honda exclut tout "divorce" avec McLaren

© XPB Images

Face aux critiques virulentes dont Honda fait l'objet depuis plusieurs semaines, Yusuke Hasegawa, le responsable du programme F1 du motoriste japonais, refuse d'envisager un "divorce" avec McLaren.

La probabilité d'une séparation, même provisoire, n'a jamais paru aussi réelle tant les deux partenaires semblent avoir atteint un point de non-retour dans leur relation entamée il y a trois ans.

En sept Grand Prix disputés, les MCL32 accumulent les soucis de fiabilité liés à leur groupe-propulseur, à l'image de Fernando Alonso contraint de rendre les armes au Canada alors qu'un premier point en 2017 était à sa portée.

Dans ce climat délétère, Hasegawa admet que la frustration est grande des deux côtés mais n'est pas forcément synonyme de divorce pur et simple.

"Je ne pense pas que leur attitude a fondamentalement changé depuis les essais de Barcelone", a-t-il confié au magazine Racer.

"Ils sont toujours frustrés, tout autant que nous. Les commentaires de Zak (Brown, ndlr.) sont tout à fait compréhensibles", ajoute-t-il.

"La déception est clairement présente et de bons résultats viendraient à point nommé pour rassurer tout le monde, poursuit-il. Mais même dans une situation aussi difficile, notre connexion reste très forte."

"Le fait de ressentir cette frustration ne signifie pas forcément 'qu'ils veulent un divorce' ou 'une fin de contrat immédiate', nuance-t-il. La frustration en course est une chose, la prise de décision sur l'avenir de notre partenariat en est une autre", conclut Hasegawa.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter