home icon / News F1 / Hellmund voulait sauver Manor avec Mercedes ou Honda

Hellmund voulait sauver Manor avec Mercedes ou Honda

© XPB 

L’homme d’affaires américano-mexicain Tavo Hellmund a confié qu’il était en pourparlers avec Mercedes ou Honda afin d’éviter la faillite à Manor.

Faute d’avoir trouvé un repreneur, la petite écurie britannique a mis la clé sous le paillasson le 27 janvier dernier.

Hellmund, qui joua un rôle-clé dans le retour des Etats-Unis et du Mexique au calendrier de la F1, espérait réaliser le même type de partenariat que Haas entretient avec Ferrari.

"J’espérais conclure une alliance avec un des grands constructeurs actuellement impliqués en Formule 1, dans l’espoir de sauver Manor", a-t-il révélé, interrogé par The Austin-American Statesman.

"J’ai eu des discussions avec Mercedes et Honda à ce sujet. Le partenariat nous aurait permis d’avoir des moteurs au rabais ainsi qu’un pilote issu de leurs filières. Cela aurait eu de l’allure, un peu comme une équipe de baseball évoluant en Ligue AAA ! Rien de concret n’a pu hélas aboutir et c’est triste que toutes ces personnes qui travaillaient autrefois chez Manor se retrouvent aujourd’hui au chômage."

Manor, qui a également évolué sous les noms Virgin et Marussia, aura disputé sept saisons en F1. Elle aura marqué trois points en championnat du monde, deux signés par Jules Bianchi lors du Grand Prix de Monaco 2014 et une unité arrachée par Pascal Wehrlein lors du dernier Grand Prix d’Autriche.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter