la f1 sur internet depuis 1999

Hamilton dérape une nouvelle fois sur Twitter !

le à 8:56

Sans titre-5

Tout le monde n’est décidément pas fait pour les réseaux sociaux, Lewis Hamilton vient une nouvelle fois de le démontrer.

Après avoir révélé des données confidentielles de télémétrie de sa McLaren à Spa sur Twitter, le Britannique a de nouveau dérapé sur le célèbre réseau social en s’attaquant directement à son équipier.

Ce lundi matin à Tokyo (dans la nuit chez nous), le pilote McLaren a ainsi déploré que Jenson Button ait arrêté de le suivre sur Twitter, estimant qu’il s’agissait d’un manque de respect après trois années de collaboration ensemble à Woking.

"Je viens juste de remarquer que @jensonbutton a arrêté de me suivre, quelle déception. Après trois années comme équipiers, je pensais que nous nous respections davantage l’un l’autre mais il ne me respecte clairement pas", a-t-il tweeté.

"Ce qui est marrant, c’est que nous sommes TOUJOURS équipiers ! Aussi une bonne chose, j’ai l’intention de donner à cette équipe & supporters tout ce que j’ai jusqu’à ce que je franchisse la ligne d’arrivée au Brésil !!!"

Le problème, c’est que Button n’a en réalité jamais suivi son équipier sur Twitter… Chose dont s’est rendue compte Hamilton une heure plus tard, quand il a été rappelé à l’ordre par son écurie et contraint de publier un troisième tweet.

"Au temps pour moi, je me suis trompé, je viens juste d’apprendre que Jenson ne m’avait jamais suivi. Ne le blâmer pas ! J’ai besoin d’être plus souvent sur Twitter !" a-t-il tweeté en guise d’excuses. Reste que le mal est fait…

Retrouvez ci-dessous les tweets d’Hamilton :


, , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Motor Racing - Formula One World Championship - British Grand Prix - Qualifying Day - Silverstone, England
Que faut-il pour mettre en colère le souriant Ricciardo ?
AMG
Débriefing F1iTV : Est-ce vraiment la guerre chez Mercedes ?
Formula 1 Grand Prix, Monte Carlo, Thursday Practice
L’analyse de Jacky : “Ça risque de tourner au vinaigre”