Hamilton : "La FIA a fait la sourde oreille..."

© XPB Images

Lewis Hamilton n’a pas mâché ses mots au sujet du nouveau format des qualifications qui faisait ses grands débuts ce samedi en Australie.

Le Britannique a décroché sa pole position près de deux minutes avant la fin de la Q3 alors que tous ses rivaux (ainsi que lui-même) étaient rentrés aux stands.

Interrogé au micro de Sky Sports, il a également déploré que la FIA n’ait pas écouté ses ingénieurs qui ont mis en garde la fédération à propos de l’aspect bancal du nouveau système.

"Les anciennes qualifications, celles où on pouvait enchaîner les tours en piste, me manquent, a confié Hamilton. Mes ingénieurs avaient averti la FIA que le nouveau format risquait d’être un échec, mais elle a fait la sourde oreille. Cela prouve à quel point j’ai un staff perspicace autour de moi, ce dont je ne doutais pas de toute façon."

Hamilton ne souhaite néanmoins pas revenir à l’ancien format de qualifications mais plaide plutôt pour une amélioration de celui-ci, lui-même disant qu’il ne connaît pas le système idéal.

"Je n’ai pas la solution entre mes mains, a-t-il ajouté. Pour vous améliorer, vous devez faire des erreurs. Les instances sportives ont sûrement fait un pas de travers, mais je ne prétends pas qu’il faut pour autant revenir aux anciennes qualifications."

Cliquez ici pour découvrir les photos des plus gros crashs survenus à Melbourne.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter !