Fry sur le départ ?

APF
© XPB Images

Pat Fry pourrait être le suivant sur la liste des condamnés dans le cadre de la restructuration en cours chez Ferrari.

Déjà lors du Grand Prix du Canada, une sérieuse altercation avait opposé l'ingénieur anglais au nouveau team principal de la Scuderia Marco Mattiacci.

Depuis l'arrivée de James Allison à son poste de directeur technique à l'automne dernier, Fry a été nommé directeur de l'ingénierie à Maranello.

A ce titre, il a notamment en charge la dimension stratégique sur les Grands Prix. Sa responsabilité sur le couac de Budapest, où Kimi Räikkönen a été éliminé en Q1 pour ne pas être ressorti en gommes tendres en fin de séance, est dès lors évidente, au point que la rumeur de son licenciement avait couru dans le paddock du Hungaroring dimanche soir.

Interrogé par Sky Sports hier, un porte-parole de la Scuderia a démenti l'information, mais celle de la mise à pied de Luca Marmorini, responsable des moteurs du cheval cabré, n'a pas été confirmée non plus. Ferrari se contente de préciser qu'une communication sera faite en temps utile, quand la restructuration sera accomplie.

Dans le communiqué de presse après la course dimanche, Pat Fry semble prendre ses précautions quant aux chances des Ferrari dans les prochains Grands Prix : "Après la trêve estivale, nous visiterons deux circuits qui s'annoncent difficiles pour nous, Spa et Monza. Ce sera important d'y saisir la moindre opportunité, comme nous l'avons fait à Budapest."

Marco Mattiacci a pour sa part indiqué, tout en se réjouissant du beau résultat d'ensemble de la Scuderia en Hongrie (la deuxième place d'Alonso et la sixième de Räikkönen ont permis à Ferrari de reprendre la troisième position au classement des constructeurs), que l'écart est encore important entre la F14 T et les voitures de pointe en l'estimant à 1"2 au tour. "Combler un tel retard est une affaire de mois, voire d'années" a prévenu le team principal, tout en précisant que Ferrari ne courait pas pour finir deuxième. Dont acte.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter !