Par le

Sans titre-5

Force India a publié un communiqué pour le moins ridicule au cours de la deuxième séance d’essais libres.

L’équipe indienne a justifié sa décision de ne pas prendre part à cette session pour des "raisons logistiques", à défaut de pouvoir confirmer ses craintes pour la sécurité de ses employés.

"Pour des raisons logistiques, Force India mènera un programme modifié pour le reste du week-end. En conséquence, l’équipe manquera la deuxième séance d’essais libres afin de garantir une meilleure performance de ses monoplaces pour la troisième séance d’essais libres, les qualifications et la course", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

En réalité, l’écurie a été priée de se taire à la demande de Bernie Ecclestone, qui s’est longuement entretenu avec Bob Fernley, le team principal adjoint de l’écurie, dans la foulée de la première séance d’essais libres.