Par le

Sans titre-2

Bernie Ecclestone n’a jamais caché qu’il n’appréciait pas Marussia, Caterham et HRT.

Ces trois équipes sont les plus modestes du plateau et sont entrées en F1 en 2010 pour de mauvaises raisons, quand elles pensaient que la FIA allait introduire un budget plafonné d’environ 45 millions d’euros.

Le grand argentier de la Formule 1 rappelle ponctuellement son désamour pour ces trois petits poucets. Dans un entretien accordé ce mercredi au journal britannique The Telegraph, Mister E. en a rajouté une couche.

"Les gens disent sans cesse qu’il n’y a pas suffisamment de dépassements en Formule 1. Avec elles [Marussia, Caterham et HRT], il y en a beaucoup, elles servent donc leur but", a-t-il indiqué.