Ecclestone prêt à dire "au revoir" à l’Italie

© XPB Images

Bernie Ecclestone déclare qu’il est prêt à dire au revoir à l’Italie si l’Automobile Club d’Italia n’approuve pas la tenue du Grand Prix d’Italie à Imola à partir de la saison prochaine.

N’étant pas parvenu à trouver un terrain d’entente avec Monza après des mois de discussion, Ecclestone a confirmé qu’il avait trouvé un accord avec les dirigeants du circuit d’Imola pour y organiser le Grand Prix d’Italie à partir de 2017.

L’accord doit cependant encore obtenir l’approbation des autorités italiennes compétentes, à savoir l’Automobile Club d’Italia, qui souhaite à l’inverse le maintien du Grand Prix de F1 à Monza, circuit historique du calendrier.

"Nous avons essayé de trouver une solution avec Monza, mais cela n’a pas été possible car le problème est trop politique", explique Ecclestone à l’agence de presse italienne ANSA.

"Nous voulons désormais déplacer le Grand Prix d’Italie à Imola, et il y a un accord entre les responsables du circuit et la Formula One Management. Mais si les autorités compétentes font blocage, alors la F1 dira au revoir à l’Italie."

Le président de l’Automobile Club d’Italia, Angelo Sticchi Damiani, estime pour sa part qu’un accord de dernière minute entre Monza et la FOM est toujours possible.

"Au cours des dernières heures, nous avons résolu tous les différends qu’il y avait entre les différentes entités territoriales", affirme-t-il à La Gazzetta dello Sport.

"Nous avons trouvé un accord et nous préparons une offre qui sera envoyée à la FOM dans les prochains jours, probablement demain. A ce stade, il n’y a plus le moindre problème politique."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter