la f1 sur internet depuis 1999

D’Ambrosio privé de KERS

le à 17:09

Sans titre-4

Jérôme D’Ambrosio a signé une course solide malgré l’absence de KERS sur sa Lotus depuis le sixième tour, en se classant à la 13ème place finale.

"Dans ces conditions, il était très difficile de maintenir un bon rythme", regrettait le pilote belge.

"J’ai même eu du mal à dépasser les Caterham après mon arrêt, ce qui en dit long sur ce handicap. Je ressens donc une certaine frustration, avec la conviction d’avoir fait mon boulot."

Dans la seconde partie du Grand Prix, Jérôme a maintenu une belle cadence malgré tout, en signant son meilleur chrono au 52ème tour avec des pneus tendres encore performants : il est huitième dans la hiérarchie des meilleurs tours, avec un temps de cinq dixièmes plus rapide que celui de son équipier Kimi Räikkönen (chaussés de pneus durs il est vrai).

"Sans le problème de KERS, qui m’a coûté au moins une demi-seconde par tour, je pense que j’aurais pu rester avec Ricciardo et me battre avec les Williams pour le dernier point en jeu, estime D’Ambrosio. Etant donné le contexte, je pense avoir fait de mon mieux, même si j’espérais naturellement marquer un point."

Pierre Van Vliet, depuis Monza.


, , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Motor Racing - Formula One World Championship - Spanish Grand Prix - Qualifying Day - Barcelona, Spain
Rosberg-Hamilton : les épisodes d'un duel fratricide
Motor Racing - Formula One World Championship - Belgian Grand Prix - Race Day - Spa Francorchamps, Belgium
Débriefing F1i TV : Ricciardo tire les marrons du feu
Hamilton
Débriefing F1i TV : Hamilton-Rosberg, le clash