la f1 sur internet depuis 1999

D’Ambrosio : "Heureux d’être dans mon élément"

Sans titre-4

C’est un Jérôme D’Ambrosio heureux qui a pris le volant de la Lotus ce vendredi sur le circuit de Monza.

Même si le Belge est conscient du défi qui l’attend, hors de question pour lui de bouder son plaisir après avoir rongé son frein depuis le début de la saison.

"Cela fait 18 ans que je fais de la course automobile. En tant que pilote, je suis heureux d’être dans mon élément, dans la voiture, même si le défi qui m’attend est important. Mais je suis heureux car piloter est ce que j’aime faire avant tout", nous a confié JDA au terme de ses deux séances d’essais.

D’Ambrosio a bouclé un total de 65 tours au volant d’une voiture qu’il n’avait appris à connaître qu'au travers du simulateur de l’écurie à Enstone. La quantité d’informations à assimiler est donc importante.

"Ce n’est pas évident d’emmagasiner autant d’infos en si peu de temps, admet-il. Il ne faut pas oublier que je n’ai roulé qu’une fois avec cette auto, c’était au Mugello, qui plus est sous la pluie, et après c’est tout. Il faut donc se remettre dans le bain, mais c’est une opportunité extraordinaire pour moi et aussi un super challenge. Pour le réussir du mieux possible, je dois rester calme et décontracté, sans en faire trop."

"Je vais encore pas mal travailler avec mes ingénieurs d’ici demain. Mon seul objectif est de m’améliorer. Si c’est un dixième, ce sera un dixième. Ce sera déjà ça de pris. C’est de cette façon que j’aborde mon Grand Prix, mais jusqu’à présent, cette première journée s’est très bien passée."

Douzième ce vendredi à six dixièmes de Kimi Räikkönen, D’Ambrosio ne souhaite pas se mettre une pression inutile pour les qualifications en se fixant un objectif particulier. Ne pas passer le cap de la Q1 serait toutefois une déception.

"Je vais faire ce que je peux, le mieux possible, et je verrai bien où cela va m’emmener. Après, bien sûr que je serai déçu si j’étais éliminé après la Q1, mais je ne pense pas à ça, a-t-il ajouté. L’essentiel est de parvenir à signer un tour parfait. Je n’ai pas encore réussi à mettre tous mes secteurs ensemble, mais cela fait partie de ma courbe d’apprentissage durant ces trois séances d’essais."

En combinant ses meilleurs secteurs, JDA ne concède plus que trois dixièmes à son illustre équipier. Une performance plus que correcte compte tenu de son manque d’expérience au volant de la Lotus.

Consultez notre galerie photos de la journée de ce vendredi à Monza.

Grégory Demoen, depuis Monza.


, , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Shanghai-F1i
Le circuit de Shanghai à la loupe
senseur-essence-vignette
Comment fonctionne le débitmètre de la F1 ?
F1-moteur-mercedes-vignette_2
L’astuce du moteur Mercedes