Button : "J'ai toujours ce qu'il faut"

© XPB Images

A quelques semaines de son retour en piste à l'occasion du Grand Prix de Monaco, Jenson Button se dit confiant après avoir retrouvé ses "sensations" dans le simulateur à Woking.

Sorti de sa semi-retraite par McLaren pour remplacer Fernando Alonso sur le tourniquet monégasque, le Britannique aurait pu décliner l'offre mais l'excitation de se retrouver à nouveau dans un baquet a rapidement pris le dessus.

"Quand on m'a proposé de reprendre le volant pour Monaco, je n'ai pas hésité très longtemps, a confié Button à Sky Sports. Je ne veux plus courir une saison entière car j'ai fait mon temps en Formule 1."

"Même si j'ai pris beaucoup de plaisir durant toute ma carrière, je sentais qu'une pause était nécessaire, poursuit-il. Mais courir à Monaco reste un rêve pour n'importe quel pilote."

Sur le rocher, Button prendra pour la première fois le volant de la MCL32 à moteur Honda, dont les caractéristiques (pneus, puissance, maitrise, etc.) différent en grande partie de ce qu'il a connu jusqu'ici.

"Quand je suis monté dans le simulateur à l'usine, au bout de cinq tours je me suis dit 'ok, j'ai toujours ce qu'il faut', raconte-t-il. Je sais encore comment diriger la voiture dans les virages, changer de vitesse, appuyer sur la pédale de frein et jouer avec l'embrayage. Ca ne vous quitte jamais", conclut Jenson.

Le Grand Prix de Monaco, sixième manche du championnat du monde 2017, aura lieu le week-end du 27-28 mai.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter