la f1 sur internet depuis 1999

Button est "perdu et confus"

Sans titre-9

Jenson Button était en pleine interrogation à l’arrivée du Grand Prix du Canada qu’il a terminé à une lointaine 16ème place, estimant qu’il s’agissait de sa "pire course depuis de nombreuses années".

L’ancien Champion du monde, qui s'élançait en pneus tendres, a souffert d’une dégradation excessive de ses pneumatiques et d’un manque total d’adhérence. Il s’agit d’un nouveau résultat blanc pour le Britannique, qui n’a inscrit que deux points au cours des quatre dernières courses.

"Je suis perdu et confus, confiait Button à Montréal. Je n’ai pas la moindre idée de ce qu’il faut que je fasse pour remédier à cette situation. Chaque fois que nous avons une idée, nous ne semblons pas progresser."

"J’adore piloter une monoplace de Formule 1. C’est avec une confiance absolue que je monte à chaque fois dans la voiture, mais après seulement deux tours je souffre déjà d’un manque d’adhérence… J’étais clairement le plus lent de tous les pilotes de pointe aujourd’hui, et je ne suis pourtant pas deux secondes plus lent que Lewis [Hamilton]."

Button ne pense pas que les pneus Pirelli à eux seuls expliquent ce manque d’adhérence. Selon lui, les réglages sont également en cause.

"Ce ne sont pas les pneus, ce n’est clairement pas un problème lié aux pneus. Je ne suis quand même pas la seule personne qui n’arrive pas à courir avec ces pneus ? Non, c’est impossible", a-t-il ajouté. "J’ai souffert d’une dégradation importante hier et j’ai dû m’arrêter avant la plupart des pilotes de tête alors que j’étais équipé du pneumatique le plus dur, et eux du composé le plus tendre. Evidemment qu’avec un certain réglage la voiture est très rapide, mais celle que je pilotais hier n’était pas une voiture capable de jouer la victoire."

"J’ai ce souci depuis quelques courses à présent et je ne sais pas pourquoi car je suis habituellement bon dans la gestion des pneumatiques. J’étais environ 1,5 seconde au tour plus lent que les leaders et que mon équipier mais j’étais incapable d’aller plus vite."

Grégory Demoen, depuis Montréal.


, , , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
Motor Racing - Formula One World Championship - Belgian Grand Prix - Preparation Day - Spa Francorchamps, Belgium
F1i TV - Belgique : le briefing avec Jérôme D'Ambrosio
Michael Schumacher Story
F1i TV - Michael Schumacher vu par Bertrand Gachot
performance-vignette
À combien se chiffre l’avance de Mercedes ?