Brawn guère favorable aux "ailerons de requin"

© XPB Images

Présent aux essais hivernaux de Barcelone, Ross Brawn s'est dit peu en faveur des fameux "ailerons de requin" apparus sur le capot-moteur de la majorité des monoplaces 2017.

Les écuries ont créé la surprise cette semaine en réintroduisant l'ailette dorsale, un concept déjà entrevu en 2007-2008, de manière à compenser la perte d'appui sur l'aileron arrière, davantage rabaissé et incliné en accord avec le nouveau règlement.

"Comme souvent avec l'apparition de nouvelles règles, certains boulons doivent encore être ajustés, a déclaré le Britannique au site officiel de la Formule 1. Je pense bien sûr à ces ailerons de requin à l'arrière des voitures. Il est temps que l'on s'en occupe."

"L'un des objectifs premiers du nouveau règlement était de rendre le look des voitures plus agressif et excitant, poursuit-il. Or, l'apparition de ces ailettes périphériques détourne trop l'attention des fans et risque de gâcher le visuel général."

Les protubérance dorsales mise à part, celui qui est charge des aspects techniques et sportifs au sein du Formula One Group se félicite tout de même de la direction prise par la discipline.

"Du point de vue purement esthétique, je pense c'est réussi, commente Brawn. Les voitures sont plus agressives et leurs proportions sont bien équilibrées. Elles sont non-seulement plus rapides et impressionnantes en virage mais surtout plus physiques, comme me l'ont confié la plupart des pilotes avec qui j'ai discuté", conclut-il.

La deuxième semaine d'essais hivernaux de Barcelone se tiendra du mardi 7 au vendredi 10 avril.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter