la f1 sur internet depuis 1999

Au tour de l’Australie à vouloir réduire sa facture

le à 15:43

Sans titre-2

Le Grand Prix d’Australie est devenue la dernière épreuve du calendrier de la F1 à vouloir revoir à la baisse son prix de plateau lorsqu’elle entamera les discussions avec la FOM de Bernie Ecclestone pour prolonger son contrat, qui expire en 2015.

Dernièrement, les Grands Prix de Belgique et de Singapour ont réussi à négocier avec succès une baisse substantielle de leur prix de plateau respectif. Et Melbourne espère bénéficier du même traitement de faveur.

"J’adorerais conserver la course après la fin du présent contrat, qui expire en 2015, mais le contrat devra être une source de valeur pour les contribuables et je ne suis pas à l’aise avec l'actuel niveau de subventions", a indiqué la ministre du tourisme et des grands évènements de l’Etat de Victoria, Louise Asher, au quotidien australien The Age.

"Le gouvernement travailliste de Brumby a signé un contrat qui est trop onéreux pour les contribuables à mon humble avis. Cette course est très chère et je ne suis personnellement pas d’accord avec ce niveau de subventions."

Asher a précisé que le Grand Prix d’Australie de cette année avait coûté la bagatelle de 56 millions de dollars australiens (environ 45 millions d’euros) à l’Etat de Victoria.


, , , ,

Commentaire

À découvrir également



Ajouter un commentaire...

comments powered by Disqus
ARR
Synthèse des qualifs : Calife à la place du Calife
ALW
Synthèse du vendredi : quelle stratégie adopter ?
Yas-Marina-1
Le circuit de Yas Marina à la loupe