home icon / News F1 / Alonso : "Cela aurait été impossible avec Dennis"

Alonso : "Cela aurait été impossible avec Dennis"

© XPB 

Fernando Alonso a reconnu qu’il n’aurait pas pu renoncer au Grand Prix de Monaco pour s’attaquer aux 500 Miles d’Indianapolis si Ron Dennis avait toujours été à la tête de McLaren.

L’Espagnol a annoncé hier qu’il avait décidé de faire l’impasse sur l’épreuve la plus glamour du calendrier F1 pour participer à la course la plus célèbre du championnat d’IndyCar à la place.

Il estime que ce challenge n’aurait pas été possible si Dennis n’avait pas été remplacé par Zak Brown à la tête de McLaren à la fin de l’année dernière.

"Probablement pas, a-t-il avoué en conférence de presse ce jeudi à Bahreïn. Zak est un homme qui possède une vision plus large que d’autres team principals ou patrons d’écurie avec lesquels j’ai été amené de travailler durant ma carrière."

"Il voit le sport automobile d’une façon différente. Pour lui, McLaren ne se limite pas uniquement à la Formule 1. Après tout, McLaren a bien remporté les 24 Heures du Mans par le passé ! C’est un vrai compétiteur et c’est génial de l’avoir chez McLaren."

Alonso a néanmoins admis qu’il n’aurait pas manqué une manche du calendrier F1 s’il avait eu une monoplace performante entre ses mains cette saison.

"Si la voiture avait été compétitive cette année, et si je m’étais retrouvé à égalité de points avec les deux autres (Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, ndlr) en tête du championnat, alors non."

"Je n’aurais pas pu me permettre de passer à côté d’une opportunité d’inscrire potentiellement 25 points en manquant une course."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter