home icon / News F1 / Abiteboul minimise le recrutement de Budkowski

Abiteboul minimise le recrutement de Budkowski

© WRI2

Cyril Abiteboul, le patron de l’écurie Renault, s’est pour la première fois exprimé sur le recrutement très controversé de Marcin Budkowski, l’ancien responsable du département technique de la FIA.

De par sa position à la fédération, cet ingénieur polonais de 40 ans dispose d’une assez bonne connaissance des monoplaces actuellement développées par les équipes rivales de Renault pour la prochaine saison de Formule 1.

D’où la colère exprimée ces dernières semaines par Christian Horner, le team principal de Red Bull Racing, et Toto Wolff, le responsable de la compétition de Mercedes.

"Il faut relativiser les choses : Martin Budkowski en sait beaucoup moins que notre directeur de l’aéro, Pete Machin, qui était l’ex-numéro 2 de l’aéro chez Red Bull", affirme pourtant Abiteboul dans une interview accordée à Auto Hebdo.

"Il y a beaucoup d’émotions dans le paddock pour pas grand-chose. On sait tous que les voitures évoluent très vite, que les options techniques sont depuis longtemps gelées dans bien des domaines et notamment ceux où Marcin aurait pu avoir une influence."

"Pete Machin, par exemple, qui nous a rejoints au mois de juin, n’a pas pu changer des choses fondamentales sur la voiture de 2018 car c’était trop tard. Ce sera donc pour 2019."

Le sujet du recrutement de Budkowski par Renault sera abordé lors de la prochaine réunion du groupe stratégique de la Formule 1, prévue le 7 novembre prochain.

"J’espère justement que notre proposition de repousser jusqu’au mois d’avril sa période de préavis va nous permettre de passer à autre chose, commente Abiteboul. Il y a des défis bien plus importants pour la F1 que celui-ci."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.