home icon / Images / Et le gagnant est...

Et le gagnant est...

En 2003, le Grand Prix du Brésil s'était achevé dans la confusion après une violente sortie de route de Mark Webber et un classement pas vraiment figé, même si Kimi Räikkönen avait été déclaré vainqueur. Sauf qu'après coup, les officiels réalisèrent que c'est la Jordan de Giancarlo Fisichella qui avait franchi la ligne la première dans le tour précédent le drapeau rouge signifiant la fin de l'épreuve. Deux semaines plus tard à Imola, une cérémonie eut lieu pour transmettre la coupe de la victoire à l'Italien dans une ambiance surréaliste mais néanmoins très fair-play !