Par le

Lotus, avec ses pilotes Mario Andretti et Ronnie Peterson, survolera la saison 1978 de F1. Le Suédois en parfait second de l’Américain, tout ira à merveille jusqu’au drame de Monza et la mort de Peterson.