Par le

Monza 1955. Les Mercedes Streamline se livrent un duel sans merci sur le célèbre anneau de vitesse. La victoire reviendra à Juan Manuel Fangio devant son équipier Piero Taruffi pour… six dixièmes d’avance seulement au terme d’une course longue de 500 km !