Made in Australia

En 2002, Mark Webber débutait en F1 à domicile chez Minardi, l'écurie détenue par son compatriote Paul Stoddart... et le miracle s'accomplit : profitant de l'hécatombe des favoris, le "local hero" se classa cinquième pour son premier Grand Prix, 

Gros cubes

A la fin des années 60 et au début des années 70, les pilotes de F1 venaient volontiers chasser les primes en dollars dans la richement dotée série Can-Am, comme ici François Cevert sur une McLaren M8D privée à 

Comme un S.O.S.

Ayrton Senna aurait eu 57 ans aujourd'hui sans ce maudit week-end du 1er mai 1994 à Imola : mais pourquoi avoir retiré son casque sur la grille ce jour-là ? Pour partager avec nous son infinie tristesse... ? 

Un Grand Prix à Rome

Ross Brawn vient de relancer l'idée d'un Grand Prix hors championnat, l'occasion pour nous de rappeler des épreuves oubliées, à la manière de ce "Grand Prix de la république italienne" en 1972 sur le petit circuit de Vallelunga, près 

Jamais vue

Cette March 781, un modèle qui n'a jamais couru en Formule 1 (mais vu dans le championnat Aurora de F1 britannique par la suite), avait été préparée en vue d'une participation de Patrick Nève, récemment disparu, dans son Grand 

Boîte noire

En 1974, Ronnie Peterson s'était classé 4ème du Grand Prix d'Allemagne en réalisant l'exploit de précéder (mais de huit dixièmes de seconde seulement) son équipier Jacky Ickx, dont la réputation de "Ring Meister" n'était pourtant plus à faire. A 

La chance du débutant

En 1961, alors que le règlement technique de la Formule 1 avait été bouleversé par le passage aux moteurs de 1,5 litre de cylindrée, la Ferrari 156 s'imposa comme la machine à battre. Mais de là à voir un 

Retour à l'école

En 1980, l'équipe de France avait fière allure en F1 avec pas moins de sept représentants (manque à l'appel Patrick Depailler, décédé en essais à Hockenheim). Ils s'étaient retrouvés au Paul-Ricard devant le tableau noir en présence des frères 

Le rose est mis...

Tantôt saluée, tantôt décriée, tantôt moquée, la nouvelle livrée à prédominance rose des Force India ne laisse personne de marbre. Ce n'est pourtant pas la première fois que cette teinte si singulière dans le paysage de la F1 est 

Un Français chez Surtees

Ils furent plusieurs, le plus souvent non-qualifiés (Dolhem, Jabouille, Tambay) ou engagé sur une voiture privée (Pescarolo), mais un seul a couru pour le Team Surtees dont il s'agissait des dernières sorties, aux USA et au Canada en 1978 

So long Pat...

Nous avons appris la disparition du Belge Patrick Nève (67 ans), qui compte 10 départs en Formule 1 entre 1976 et 1977. Indissociable de la belle March 761 engagée par Frank Williams (il a également couru sur Ensign et Brabham-RAM), 

Surtees sur Surtees

Outre ses six succès en Grand Prix, John Surtees remporta plusieurs épreuves de F1 ne comptant pas pour le championnat du monde, comme à Goodwood en 1961 où il devança Stirling Moss. Mais son ultime victoire dans la Gold 

Chapeau, cow-boy !

Bon anniversaire à Arturo Merzario, qui souffle 74 bougies aujourd'hui. Le fantasque pilote italien, après des débuts prometteurs chez Ferrari, n'a jamais vraiment crevé l'écran par la suite, sauf lorsqu'il sauva Niki Lauda des flammes lors du terrible crash 

Fumeuse première !

Lors du Grand Prix d'Afrique du Sud 1968, qui se tenait le 1er janvier (cela ne s'invente pas), l'écurie locale "Team Gunston" alignant des Brabham pour John Love et Sam Tingle portait pour la première fois dans l'histoire du 

Lourd héritage

Il y a dix ans, lors des essais hivernaux mis sur pied sur le circuit de Jerez, le jeune Marco Andretti (19 ans) fut testé par le Honda F1 Team sur l'insistance de son père (Michael dirige Andretti Autosport,